🍀 À propos : qui sont tes hîtes, et pourquoi une maison LGBT

Pourquoi avoir ouvert cette maison LGBT ?

Tout part d’une envie de faire des rencontres de qualitĂ© dans un lieu LGBT cosy, agrĂ©able, bienveillant et propice aux Ă©changes.

L’idĂ©e Ă  germĂ©e en 2018… puis elle est devenue rĂ©alitĂ© lorsque nous avons trouvĂ© cette maison, idĂ©ale pour faire de l’accueil.

Nous vivons dans une société qui a malheureusement tendance à cloisonner, séparer, diviser les gens. Alors que nous avons tellement besoin de nous retrouver, de nous connecter, de partager des moments de rencontres conviviaux !

La maison mĂ©lange diffĂ©rents concepts : chambre et table d’hĂŽtes, restauration, banquet, maison d’accueil, stage & sĂ©minaire LGBT.

David et Francisco, balade au coucher de soleil 🙂

Tes hĂŽtes : Francisco et David

David

J’ai confiance en la vie et la vie a des projets pour moi.

Grand curieux, entrepreneur autodidacte.
Issu d’une famille d’agriculteur BIO dans les CĂ©vennes, j’ai toujours Ă©tĂ© entrepreneur. J’ouvre un commerce, je fais faillite en 2013…
Je dĂ©cide de voyager en Inde
pour y rester 3 ans : j’ai rĂ©inventĂ© ma vie, ma spiritualitĂ©, ouvert un nouveau chapitre passionnant.
C’est aussi en Inde que je vais prendre une grande leçon d’humilitĂ©, oĂč je vais devoir revisiter tout “ce que je crois savoir“.
Depuis, j’ai fondĂ© l’accĂ©lĂ©rateur Business Temple, un espace dĂ©diĂ© Ă  l’accompagnement des entrepreneurs indĂ©pendants pour qu’ils vivent grĂące Ă  leurs talents, en soit fiers et libres. Avec une Ă©mission Mon business Ă  200%.
Aussi, j’aime rencontrer des nouvelles personnes : alors je lance le projet Vivre Baroque, puis le podcast Homo Heureux… qui se transformera en Maison LGBT 🙂
Mes valeurs : engagement, confiance et ouverture d’esprit.

Francisco

Voyageur, cuisinier et passionné de découvertes sensorielles

NĂ© au bord de la mer Ă  ParnaĂ­ba au Nord-Est du BrĂ©sil, dans une famille d’agriculteur.
Jeune adulte, j’avais une forte envie de prendre ma libertĂ© et de dĂ©couvrir le BrĂ©sil, alors je l’ai visitĂ© dans ses 4 coins… Et aprĂšs avoir Ă©conomisĂ© pendant 4 ans, j’ai pu venir en France : j’Ă©tais tombĂ© amoureux de la peinture de Claude Monet et de la langue Française.
Le bonheur de s’Ă©vader dĂ©couvrir ses paysages, sa diversitĂ© culturelle et son art de la table !